Avis sur la série Thirteen Reason why

Avis sur la série Thirteen Reason why

Beaucoup de longueurs se font ressentir et la série aurait pu facilement être bouclée en dix épisodes, mais je dois reconnaître avoir été plutôt pas mal accroché tout au long des treize épisodes. Noyautées par les descendantes fantastiques de Twilight, de Vampire Diaries à Teen Wolf, elles ont souffert du manque d’intérêt pour la télévision traditionnelle d’un jeune public par ailleurs plus enclin à suivre des séries déconnectées de leur quotidien, comme Game of Thrones ou The Walking Dead. com résume assez bien la manière dont les spectateurs sont littéralement embarqués dans le drame intime d’Hannah Baker : «Je suis sous le choc de cette série… Je voudrais tellement rentrer dedans et aider les personnages mais t’es comme un con devant et tu peux rien faire. Ayant visionné cette série entièrement, je suis dans le regret de dire que le seul sentiment que m’a procuré Hannah Baker est celui d’une fille incapable de vivre sans que les gens lui observent le nombril, a plusieurs reprise les personnages de la série tente de l’aider puis abandonne devant ses refus (je fais notamment référence à la scène avec le proviseur qui est pour moi une scène complètement déplacée.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques . Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique . Celle de Sheri peut-être même encore plus qu’on peut le penser puisqu’au final, il suffisait quand même de rester au stop, attendre que quelqu’un passe et lui dire d’appeler la police.

Voilà une série pleine de bonnes intentions, bien menée (un peu prévisible quand même, et je ne parle pas nécessairement du suicide de la protagoniste), qui affiche clairement ses visées de sensibilisation des jeunes au suicide, à la dépression et aux victimes de viol, et qui espère apporter sa contribution à la lutte contre le harcèlement scolaire.

Le but était de créer cette ambiguïté autour du personnage d’Hannah, c’était une jeune fille non pas “aguicheuse” comme toute les autres, mais une jeune fille qui a fait des erreurs comme toutes les autres jeunes filles qui existent dans le monde et reste toujours victime des événements car quoiqu’il arrive, elle n’a jamais souhaité tout ce qui lui est arrivé et encore moins son viol.

Sortie depuis déjà un an, la série 13 Reasons Why ne me tentait pas plus que ça car les séries dramatiques ce n’est pas le genre de série que je regarde.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques . 3 – Un choix de musique de qualité, collant parfaitement avec l’ambiance (j’ai fais une playlist regroupant à peu près tous les sons que l’on peut retrouver si ça vous intéresse : http://www.

13 Reasons Why pourquoi j’ai aimé … ou pas

Néanmoins, il s’est très rapidement dégagé quelque chose de cette série, un charme assez inexplicable, sans aucun doute dû à un casting malgré tout assez attachant et une intrigue assez bien menée. De plus, on sent qu’il devient un peu “fou” comme vous dites, il ne va pas chez Bryce avec le flingue pour rien, il pète les plombs à l’idée de se dire que ce dernier pourrait s’en sortir et ça se manifeste par le biais du fameux fantôme.

Saison 1 : Difficile de traiter d’un sujet aussi compliqué tel que le suicide adolescent sans rentrer dans la complaisance facile et le teen drama un peu mièvre. Alors le premier episode donne envie on se dis qu’il va se passer plein de choses et.

On écoute une ado qui c’est suicidé alors que ces deux parent l’aimait plus que tout, qu’elle avait un ami (voir plus) a qui elle pouvait tout dire et tout confié, et qu’elle l’a littéralement ignoré du début à la presque fin.

Il est vraiment très bon et crédible dans le rôle de ce jeune ados nommer Clay qui va découvrir pourquoi sa camarade de classe c’est suicider et qui va être gagner par la tristesse , la colère , la culpabilité de ne rien avoir pu faire pour empêcher les choses .

“13 Reasons Why” saison 2 (Netflix) : Qu’en disent les critiques ?

concernant les acteurs ils sont justes bien dans leurs rôles une grosse mention pour hanna qui est extraordinaire dans son rôle sa mère également qui sortent du lot, je trouve que c’est une excellente série car elle parle d’un sujet “le suicide” d’une manière d’aucune autre série et comparé au livre ils nous montrent à quel point son acte touche les personnes qui l’entoure et qui ne s’en remmetrons jamais pour plusieurs d’entre eux. faut croire que seul Netflix était capable de produire une série aussi sombre sur l’adolescence sans user des ficelles narratives qui s’imposaient presque à elle.

Maintenant, le cheminement et l’accumulation de facteurs qui conduisent Hannah à commettre l’irréparable, est bien construit, alors certes, son personnage peut sembler inconstant mais n’est ce pas là le propre des adolescents. Les adultes sont également tous de très bons acteurs mais il faut accorder une mention spéciale à Kate Walsh brillante en mère essayant de recoller les morceaux de sa vie après la perte de sa fille.

Saison 1 : Difficile de traiter d’un sujet aussi compliqué tel que le suicide adolescent sans rentrer dans la complaisance facile et le teen drama un peu mièvre.

Suivre son activité Lire sa critique . On m’avait dit de la regarder, mais d’après ce qu’en disent les associations de protection de la santé mentale, je pense que 13 Reasons Why, la nouvelle série à succès de Netflix, peut être dangereuse pour moi ou quiconque souffre de troubles psychiques.

Évidement les révélations sur les causes du suicide de Hannah vont avoir de grandes répercussions sur les événements présent avec les responsables de son suicide qui ne voudront pas que ses révélations s’ébruite tandis que d’autre seront gagner par la culpabilité et qui auront envie de tout déballer et sa va être tendu . mais moi ce qui me sidère c’est ce besoin que le spectateur a de vouloir une suite (qui risque d’etre decevante vue qu’elle ne tient plus sur le support du livre) sous pretexte que la fin de la 1ere saison est ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *