Comment lire un DPE

Le DPE comprend aussi des recommandations de gestion et de comportement à adopter pour réduire la consommation d’énergie du logement diagnostiqué ainsi que des recommandation de travaux à réaliser pour augmenter sa performance énergétique. Généralement, on est un peu refroidi en découvrant la consommation énergétique des logements en lisant les petites annonces de location ou de vente de maisons et appartements. Pour les ventes de biens immobiliers, il est absolument nécessaire que le vendeur le fournisse et le présente à l’acquéreur, sous peine de voir la vente annulée et dans tous supports de publicité. Vous envisagez peut-être des travaux pour optimiser votre facture énergétique, dans ce cas n& 8217;hésitez à contacter votre conseiller qui pourra vous renseigner sur les meilleures façons de financer votre projet ou venez discuter sur notre tchat ICI. Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est un document qui renseigne un propriétaire ou un locataire sur la consommation énergétique globale d’un logement, ainsi que sur ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Le DPE renseigne sur la performance énergétique d’un bâtiment ou logement : il évalue la consommation d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la quantité de gaz à effet de serre émise (classes de performance A à G). Si votre logement est en classe D ou au-delà, le DPE vous proposera également des recommandations personnalisées pour réduire votre consommation et augmenter la performance énergétique de votre logement (travaux d’isolation, remplacement d’un appareil de chauffage vieillissant, énergies renouvelables, etc.

Pour cela, nous travaillons constamment sur l’amélioration de notre service client, la lisibilité de nos rapports de diagnostics et vous proposons chaque semaine des articles liés aux actualités. Conformément au décret n°2010-1662 du 28 décembre 2010, toute annonce relative à la vente ou à la location d’un bien doit faire mention de la lettre correspondant à l’échelle de référence du classement de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre. Depuis le 1er janvier 2011, afin de mieux informer les particuliers, l’affichage de l’étiquette Energie du DPE est obligatoire dans les annonces immobilières (seule la lettre indiquant la classe énergétique est obligatoire en annonce presse). Outre quelques informations générales (nom du propriétaire, adresse et type du bien immobilier, superficie, date de construction, nom du professionnel diagnostiqueur), le DPE se décompose en trois parties. Si votre logement est en classe D ou au-delà, le DPE vous proposera également des recommandations personnalisées pour réduire votre consommation et augmenter la performance énergétique de votre logement (des travaux d& 8217;isolation, le remplacement d& 8217;un appareil de chauffage vieillissant, les énergies renouvelables& 8230;). –  soit estimée selon la méthode 3CL (Calculs des Consommations conventionnelles dans les logements) qui consiste à faire un calcul des déperditions thermiques, à partir d’une modélisation thermique et géométrique du bien. Bon à savoir : suite à la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018, dite loi Élan, le dossier des diagnostics techniques obligatoires peut être remis au locataire par voie dématérialisée (sauf opposition explicite de l’une des parties au contrat). Le DPE est désormais obligatoire, il s& 39;agit du diagnostic de performances énergétiques, et celui-ci concerne tous les biens immobiliers qui sont destinés à être vendus ou loués. Acquéreur ou locataire ne peuvent pas utiliser les informations contenues dans le DPE pour obliger le propriétaire à réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement préalablement à la vente ou la location. Écrit par ELODIE VANIER ,  le 13 juin 2016 . Celui qui fait l& 39;acquisition d& 39;un logement dont les performances énergétiques sont mauvaises doit penser à effectuer quelques travaux au sein de son habitation de manière à pouvoir consommer moins, et ainsi obtenir un bien plus économe au niveau énergétique. Nota : si ces travaux sont entrepris, ils doivent respecter la réglementation thermique en vigueur ( Réglementation thermique pour les bâtiments existants ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *