L’intérêt des protéines pour une alimentation saine

L’intérêt des protéines pour une alimentation saine

Pour suivre ces recommandations, il est préférable de consommer des fruits et légumes de saison et, dans la mesure du possible, provenant d’une agriculture locale, proche du lieu où vous résidez. Tous les féculents et légumes secs (pois cassés, lentilles, riz complet, pâtes complètes, pain complet) mais aussi les légumes verts comme les petits pois possèdent également une teneur élevée en fibre.

De façon générale, dans l’esprit de la population, bien vieillir, c’est savoir garder une bonne santé et maintenir une forme physique malgré les années qui passent… Mais la condition physique suffit-elle à elle seule à bien vieillir .

 Et les végéta*iens compensent ces produits animaux par des simili carné, du tofu ou encore des protéines de soja texturées à chaque repas, par peur de manquer de protéines alors qu’on n’a nullement besoin d’en manger autant . Les 3 repas par jour (matin, midi et soir), permettent à la personne de garder un rythme alimentaire et un équilibre de santé à long terme, nécessaire à un état d’esprit sain et harmonieux. D’une manière générale, l’utilisation du DIAAs montre effectivement une qualité nutritionnelle supérieure pour les protéines d’origine animale par rapport aux protéines d’origine végétale.

Plus de protéines végétales pour une alimentation saine !

ça fait un moment que je ne mange plus de viande cuite, je mangeais encore un peu de charcuterie et donc c’est du « gras » qu’il me manque ^^ (ça me donne des envies d’avocat d’ailleurs. Pour cela, existe des clés comme rester le plus longtemps possible actif et autonome et prendre des mesures générales concernant son mode de vie (avoir une hygiène alimentaire, physique et psychique). Au-delà de la simple couverture des besoins de notre organisme en acides aminés indispensables, l’équilibre entre protéines animales et protéines végétales dans une alimentation saine va essentiellement consister à garantir un apport suffisant en vitamines, minéraux, et fibres.

Ces dernières années on a vu une très forte hausse des maladies dites « modernes » dans les pays occidentaux (diabète, cancer, cholestérol…), et on sait que cela est lié à l’alimentation actuelle riche en protéines animales, graisses saturées, sucre, gluten ….

Un consensus s’est dégagé pour admettre qu’un apport de 0,66 g de protéines de bonne qualité par jour et par kg de poids corporel permet de maintenir la masse de protéines corporelles chez la moitié des sujets dans une population d’adultes (1). Buvez de l’eau à volonté, du thé, des tisanes, des potages à raison de 1,5 litre par jour, évitez les boissons sucrées et limitez le vin à 2 verres de 10 cl par jour, pour les femmes, et à trois verres pour les hommes. Le Quorn, analogue de viande produit à partir du mycélium d’un champignon filamenteux (Fusarium venenatum), disponible sur le marché depuis une trentaine d’années, est un exemple de réussite dans le domaine.

Ces dernières années on a vu une très forte hausse des maladies dites « modernes » dans les pays occidentaux (diabète, cancer, cholestérol…), et on sait que cela est lié à l’alimentation actuelle riche en protéines animales, graisses saturées, sucre, gluten ….

 Si vous en manquez, vous le ressentirez dans vos bras et vos cuisses qui seront faibles, sans force – mais honnêtement cette carence en protéines n’est pas du tout courante et pour la palier il suffit simplement d’augmenter sa ration de protéines quotidienne.  Si vous en manquez, vous le ressentirez dans vos bras et vos cuisses qui seront faibles, sans force – mais honnêtement cette carence en protéines n’est pas du tout courante et pour la palier il suffit simplement d’augmenter sa ration de protéines quotidienne.

Honnêtement je ne fais aucune fixette sur mes apports nutritionnels car je mange frais, varié, bio souvent et très peu de produits industriels et transformés donc il y a tout ce qu’il faut dans ce que je mange .

Je serais super intéressée par un article sur une semaine dans ton assiette pour voir un peu comment tu répartis tout ça parce que oui ma « hantise » c’est les carences… Merci beaucoup encore pour ce blog qui m’aide beaucoup à avancer vers une alimentation plus saine.

Les bienfaits d’une alimentation équilibrée

Si on peut raisonnablement penser que la consommation humaine d’insectes entiers, ou de larves, restera marginale dans les pays occidentaux, l’utilisation de protéines d’insectes dans des produits élaborés devrait quant à elle pouvoir se généraliser, une fois les problèmes réglementaires résolus. Très beaux souvenirs d’une belle rencontre à Autrans il y a quelques mois… avec en plus une découverte : la florithérapie … Que vous soyez sportifs ou non la gestion de l’émotion est primordiale dans son quotidien . Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, riche en produits végétaux non purifiés l’apport de viande n’est pas en soi indispensable pour disposer d’un bon statut en fer, mais un apport modéré de viande rouge permet de limiter le risque de carence. Tous les féculents et légumes secs (pois cassés, lentilles, riz complet, pâtes complètes, pain complet) mais aussi les légumes verts comme les petits pois possèdent également une teneur élevée en fibre.

Si on peut raisonnablement penser que la consommation humaine d’insectes entiers, ou de larves, restera marginale dans les pays occidentaux, l’utilisation de protéines d’insectes dans des produits élaborés devrait quant à elle pouvoir se généraliser, une fois les problèmes réglementaires résolus.

Je pense exactement comme toi, je suis contente que cette idée se diffuse 🙂 Je ne mange quasiment plus de viande et ce ne sont clairement pas les protéines qui m’ inquiètent ^^ D’ ailleurs je suis contente d’ améliorer enfin mon alimentation et ton blog m’ y a souvent aidé.

Bien vieillir : tout est dans la tête ?

D’une manière générale, l’utilisation du DIAAs montre effectivement une qualité nutritionnelle supérieure pour les protéines d’origine animale par rapport aux protéines d’origine végétale.

L’élevage permet néanmoins la valorisation de protéines de mauvaise qualité (coproduits de l’industrie agro-alimentaire, fourrages), en produisant des protéines alimentaires de très bonne qualité nutritionnelle pour l’homme (lait, viande). Pour suivre ces recommandations, il est préférable de consommer des fruits et légumes de saison et, dans la mesure du possible, provenant d’une agriculture locale, proche du lieu où vous résidez. De façon générale, dans l’esprit de la population, bien vieillir, c’est savoir garder une bonne santé et maintenir une forme physique malgré les années qui passent… Mais la condition physique suffit-elle à elle seule à bien vieillir .

C’est souvent plus avantageux financièrement : vous pouvez acheter en direct sur place, parfois même faire la cueillette ou le ramassage vous-même, les moins beaux seront peut-être encore moins chers mais tout aussi bons. L’avantage des acides aminés est qu’ils sont plus facilement digestibles et peuvent être consommés durant une séance de sport ou de musculation, sans effets de lourdeur ni problèmes digestifs, afin d’éviter la phase de catabolisme (fatigue musculaire, perte de force et fonte musculaire). L’avantage des acides aminés est qu’ils sont plus facilement digestibles et peuvent être consommés durant une séance de sport ou de musculation, sans effets de lourdeur ni problèmes digestifs, afin d’éviter la phase de catabolisme (fatigue musculaire, perte de force et fonte musculaire).

L’Enquête Campbell a notamment permis de démontrer que « la consommation de protéines animales par les hommes était associée à une augmentation du mauvais cholestérol, alors que la consommation de protéines végétales était associée à une baisse de ce même cholestérol ».

C’est le remplacement des acides aminés non réutilisés dans les tissus et de ceux perdus au niveau du tractus digestif qui constitue la principale composante du besoin protéique chez l’homme (en dehors des périodes de croissance, gestation et lactation).

N’hésite pas à retenter le coup car on ne réussit pas forcément du 1er coup 😉 Et pour ce qui est de ton ancien repas type : viande + haricots, c’est en fait protéines + protéines … Mieux vaut garder les haricots et ajouter à côté des céréales (riz, quinoa…) et/ou des légumes. J’ai été coupée alors je reprends…en effet je ne pensais pas que les végétaux type fruits et légumes contenaient des protéines, on est vraiment formaté depuis tout petits…Et maintenant Fanny peux tu nous informer sur les glucides, lesquels consommer pour notre santé, où et dans quoi les trouver. Sur le plan nutritionnel, au-delà de la simple couverture des besoins de notre organisme en acides aminés indispensables, l’équilibre entre protéines animales et protéines végétales dans une alimentation saine va essentiellement consister à garantir un apport suffisant en vitamines, minéraux, et fibres. Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, riche en produits végétaux non purifiés l’apport de viande n’est pas en soi indispensable pour disposer d’un bon statut en fer, mais un apport modéré de viande rouge permet de limiter le risque de carence. Une limite haute est très difficile à établir, cependant le 100% végétal, bien que réalisable en fortifiant l’alimentation avec certaines vitamines et minéraux, ne semble pas répondre aux critères d’une alimentation saine et durable. Sinon moi je cuisine du tofu ferme en petits dés avec de l’ail frais, je le cuis jusqu’à qu’il soit croustillant et doré à l’extérieur et toujours moelleux à l’intérieur, c’est comme cela que je le préfère ^.

Cependant, les ressources disponibles pour produire ces protéines ne sont pas illimitées et s’il est encore possible d’étendre marginalement les superficies cultivées et d’améliorer les rendements agricoles, les impacts environnementaux seraient non négligeables (pollution, déforestation, …). Les besoins en protéines sont par ailleurs largement supérieures chez les pratiquants de musculation qui, plutôt que de faire 5 à 7 repas par jours, peuvent tout à fait avoir des repas normaux et des collations au cours desquels ils intègrent facilement cette protéine en poudre. Elles sont très importantes pour les muscles, la peau, le cerveau, le sang, … D’après les recommandations des experts, le corps d’un adulte nécessite 0,8g/kg par jour, soit 56g pour une personne de 70kg. Pour suivre ces recommandations, il est préférable de consommer des fruits et légumes de saison et, dans la mesure du possible, provenant d’une agriculture locale, proche du lieu où vous résidez.

Avant de poser la question de l’équilibre entre protéines animales et végétales, il faut rappeler que dans les prochaines années le premier challenge sera de nourrir correctement l’ensemble de la population mondiale. C’est souvent plus avantageux financièrement : vous pouvez acheter en direct sur place, parfois même faire la cueillette ou le ramassage vous-même, les moins beaux seront peut-être encore moins chers mais tout aussi bons. Il en résulte un apport nutritionnel conseillé (ANC) en protéines de bonne qualité pour l’adulte de 0,83 g par jour et par kg de poids corporel qui permet de couvrir le besoin pour la quasi-totalité de la population adulte. Si vous voulez consommer de la viande, notre conseil : mangez-en une à deux fois par semaine, de la viande de qualité, d’origine française et biologique, achetée chez un boucher que vous connaissez.

On entend dire à droite à gauche que les protéines des végétaux seraient de moins bonne qualité que les protéines des produits animaux, car elles ne procureraient pas les acides aminés essentiels.

Les protéines végétales, où les trouver ?

Situé au cœur du parc naturel du Vercors, dans un environnement préservé et réputé pour la richesse et la diversité de sa flore, il est spécialisé dans la préparation d’élixirs floraux. Enfin, il ne faut pas oublier que pour une grande partie de la population mondiale, c’est essentiellement l’accessibilité aux ressources qui finalement déterminera l’équilibre entre protéines animales et protéines végétales dans l’alimentation. Sinon moi je cuisine du tofu ferme en petits dés avec de l’ail frais, je le cuis jusqu’à qu’il soit croustillant et doré à l’extérieur et toujours moelleux à l’intérieur, c’est comme cela que je le préfère ^. Les atouts de la production d’insecte seraient des taux de croissance et de conversion alimentaire élevés, de faibles émissions de gaz à effet de serre, et une demande réduite en espace d’élevage. Donc je vous conseille toujours, pour une vie saine et respectueuse, d’aller vers une alimentation biologique, naturelle (surtout que les fruits et légumes traités sont vraiment bourrés de pesticides .

Des études récentes montrent que d’autres critères tels que la vitesse de digestion (qui influence l’assimilation des acides aminés par l’organisme), ou la potentialité à libérer des peptides ayant des activités biologiques intéressantes pour la santé humaine devraient également être pris en compte dans la description de la qualité nutritionnelle d’une protéine. Sur la base des critères classiques (équilibre et biodisponibilité des acides aminés indispensables), la qualité nutritionnelle des protéines végétales est en effet généralement considérée comme étant inférieure à celle des protéines animales. Pour être durable, les systèmes alimentaires doivent s’appuyer sur des productions animales et végétales respectueuses de l’environnement, assurant une mise à disposition suffisante et équitable des aliments pour l’ensemble de la population mondiale. La prise en compte des contraintes de sécurité alimentaire mondiale, de respect de l’environnement, et de qualité d’apport nutritionnel, laisse penser que, pour une alimentation saine et durable, les végétaux devraient constituer au minimum à 50-60% de l’apport protéique total. Chez une personne de plus de 50 ans, la perte de muscles est de l’ordre de 30%, surtout si la personne ne pratique pas de sport, ce qui engendre une perte de la force et une mobilité réduite, voire même des risques de chute. Le corps a besoin de nourriture pour bien fonctionner, pour cela, il est conseillé de varier les aliments en quantité raisonnable (consommer des fruits, des légumes, des sucres, des graisses, des légumineuses, des produits laitiers, de la viande , des œufs, du poisson, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *